Dépistage cancer du sein

février 05, 2021 3 min de lecture

dépistage cancer du sein

 

Le dépistage du cancer du sein permet de contrôler les seins d’une femme pour déterminer la présence d’un cancer avant que des signes ou symptômes apparaissent.  

Le dépistage du cancer du sein ne permet pas de prévenir d’un futur cancer, cependant, plus le cancer du sein est détecté rapidement, plus les chances de guérir du cancer sont grandes. Il est recommandé pour les femmes de 40 à 69 ans de réaliser une mammographie tous les deux ans afin d'accroître les chances de détecter un cancer précoce. 

 

Les différents types de dépistage du cancer du sein. 

Dans un premier temps, si vous constatez une anomalie au niveau de votre poitrine, la première chose à faire est de prendre rendez-vous avec votre médecin ou votre gynécologue. Ce dernier examinera vos seins par palpation. En fonction de son verdict, il vous programmera des examens radiographiques. 

 

La mammographie

La mammographie est une radiographie qui consiste à prendre deux clichés de chaque sein. Vous ne pourrez pas connaître vos résultats immédiatement, en effet, les quatre clichés doivent être analysés par deux radiologues

 

Que permet la mammographie ? 

La mammographie permet de détecter des petites lésions qu’il n’est pas possible de sentir avec une palpation. 

La mammographie est un examen qui peut s'avérer être désagréable à passer. Chaque sein est comprimé entre deux plaques afin d’obtenir une qualité optimale. Ce moment peut s'avérer douleur à passer, cependant, la douleur s'estompe très rapidement après le passage de l’examen.

Une mammographie peut être demandée à un âge précoce si le risque de cancer du sein est supérieur à la normale (antécédents familiaux). Cependant, chez les jeunes filles, le tissu glandulaire mammaire est dense et ne permet pas de distinguer les anomalies malignes. C’est pourquoi bien souvent il est conseillé d’effectuer comme premier examen une échographie. 

 

L’échographie

L’échographie est un examen indolore. Le médecin applique un gel sur votre peau et grâce à une sonde qui envoie des ondes sonores, une image de votre sein se ferme à l’écran. 

 

Que permet l’échographie ? 

L’échographie permet de déterminer si une grosseur est bénigne (apparition d’un kyste) ou maligne.

Après une mammographie, l’échographie est souvent demandée afin de déterminer la nature de la grosseur, elle est également utilisée pour réaliser une biopsie ou une ponction de la grosseur. 

 

La RMN

La RMN est l’abréviation de résonance magnétique nucléaire. Cet examen utilise un champ magnétique et des ondes radios afin de visualiser la poitrine en détail. 

IRM

 

L’examen est indolore mais peut être contraignant pour les personnes claustrophobes. En effet, vous vous retrouverez allongé entièrement dans un tube pendant une trentaine de minute sans pouvoir bouger. De plus, l'examen est assez bruyant. 

 

La biopsie 

Lorsque les différentes étapes de dépistage ont permis de déterminer par image si l'anomalie est bénigne (kyste) ou maligne. Cependant, lorsqu’un doute subsiste ou qu’une anomalie maligne est avérée, un prélèvement de la lésion doit être effectué. C’est dans cette circonstance qu’intervient la biopsie ou la ponction.

 

Comment est pratiquée la biopsie ? 

Lorsque la lésion est visible en échographie, le médecin utilise une aiguille pour prélever un petit tissu de la lésion suspecte sous guidage échographique. 

Lorsque la lésion est visible uniquement sous mammographie, le prélèvement s’effectue sous guidage mammographique, cette pratique est appelée biopsie stéréotaxique. 

Lorsque le tissu est prélevé, il est ensuite analysé au microscope. Cette technique permet de distinguer de manière précise les tumeurs bénignes et les tumeurs malignes.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.